Ce qu’il faut savoir sur les accidents de la route

Les accidents de la route sont de plus en plus nombreux depuis quelques années, au point de devenir un cauchemar pour les autorités et pour la population.

accident

Des chiffres éloquents

D’après les données fournies par l’Organisation mondiale de la santé, les accidents de la route causeraient plus d’un million de décès par an sans compter les dizaines de millions de blessés. Par ailleurs ils seraient la première cause de mortalité au niveau des jeunes dont l’âge se situe entre 15 et 29 ans. Ces accidents sont la plupart du temps causés par des véhicules motorisés. Les principales victimes sont le plus souvent les piétons, les cyclistes et les motards. Si cela continue à ce train, les accidents de la route vont devenir la septième cause de mortalité dans le monde d’ici 2030.

Les principales causes d’accidents

– La vitesse : l’augmentation de la vitesse est l’un des premiers facteurs de mortalité. De plus, selon les dernières études scientifiques sur le sujet, il a été démontré que si un piéton adulte se fait renverser par une voiture à 50Km/h, ses chances de mourir sont inférieures à 20% alors qu’à 80Km/h, elles sont presque de 60.

– La Conduite en état d’ébriété : une alcoolémie supérieure à 0,04g/dl accroîtrait sensiblement les risques d’accidents et les jeunes conducteurs de moto novices présentent nettement plus de risques de causer des accidents que les conducteurs de camion expérimentés.

– La Distraction au volant

De nombreuses choses peuvent distraire les conducteurs, mais il en est une qui est vraiment devenue un fléau : le téléphone portable. Il allonge le temps de réaction et empêche le conducteur de se concentrer sur sa conduite.

Les conséquences

Les accidents de la route causent des problèmes d’ordre économique importants pour les victimes et le pays. Les victimes innocentes ou non, obligent leurs familles à dépenser des sommes aussi importantes qu’intempestives. En effet, en sus des tracas administratifs auxquels elles ont à faire face, elles doivent encore payer les frais d’hospitalisation. Et les soins médicaux coûtent cher, autant pour l’administration. On estime en effet que les accidents de la route impacteraient de 3% le produit national brut des pays. C’est encore pire pour les pays à faible revenu ou à revenu intermédiaire où ce chiffre peut atteindre 5%.

Les remèdes

Il y a moyen de réduire le nombre d’accidents de la route, à commencer par les actions de conscientisation du public sur la sécurité routière par les pouvoir publics. Les autorités devraient par exemple être intransigeantes par rapport à l’obligation du port du casque de moto qui peut réduire les risques de décès de 40 %. Il en est de même pour le port de la ceinture de sécurité.

Par ailleurs, elles devraient renforcer les contrôles aléatoires d’alcoolémie qui peuvent réduire de 20% les accidents de la circulation. Comme les accidents surviennent généralement à moins de 5 kilomètres du domicile des victimes, il est utile d’aménager systématiquement des réducteurs de vitesse aux abords des zones résidentielles ou des écoles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *